Richard Avedon à la BNF !

Tiens une expo…. il était temps ! Je sais pas vous, mais moi quand je ne vais pas voir d’expos pendant longtemps… ça me manque ! Je m’explique: quand tu visites un musée, il y a cette ambiance, ce silence, ces regards entre une oeuvre et son spectateur, ou parfois entre les spectateurs. Ils n’osent pas se parler entre eux, mais vous savez très bien ce qu’ils se disent « Et vous, vous voyez quoi sur ce tableau? ». On se pose tous des questions face à une oeuvre. C’est une atmosphère qui me calme, qui me détend, je sors de là avec des idées plein la tête et encore plus lorsque c’est de la photographie. On est transporté dans un monde réel mais à une période donnée, et cela permet l’évasion du spectateur. En effet, on voyage à travers le temps, à travers une époque, nous ne sommes pas dans notre monde actuel, dans ce que l’on vit chaque jour. Je crois bien que c’est l’art qui me plaît le plus.

Comme toutes les filles, j’adore la mode mais j’avoue que je n’ai jamais été une accro du shopping sauf peut-être cette dernière année, où j’ai commencé à prendre du plaisir à découvrir les dernières tendances, à aller dans les magasins, à trouver LA pièce qu’il me fallait (oui à 25 ans, il serait peut-être temps…!), attention je ne pense pas m’habiller comme une plouc non plus einh ahaha ! Bref je m’égare ! Je disais que j’adorais la mode, mais quand c’est de la photographie de mode ou de cinéma, alors là vous me perdez !

En fait, je trouve que la photographie de mode ou de cinéma rime avec chic, allure, du vrai, de l’émotion; tu découvres un model d’une manière différente que sur les podiums, ou un acteur qui laisse sa carrière au vestiaire. Une carapace se brise, on voit davantage la vraie personne que le personnage en lui-même.
Alors quand Richard Avedon est exposé à la BNF, je fonce !

Richard Avedon est un photographe de mode (à la base) américain décédé il y a une dizaine d’années, il se dévoilera aussi comme portraitiste.
En effet, il travaillera pour les célèbres magazines Harper’s bazaar, puis Vogue, Egoïste (rien que ça), mais participera aussi en tant que « consultant visuel » au film de Stanley Donen: Funny Face avec Audrey Hepburn.

222120181952

Ces photos en noir & blanc sont travaillés d’une manière tellement particulière. Des moments volés, ou des portraits de célébrités en studio, il sait tout faire, il sait donner de l’émotion au model mais aussi au spectateur. Quelque chose se passe quand on observe ses photos.

Evidemment, quand il y a une photo de Catherine Deneuve, je suis obligée de la mettre. Je ne sais pas pourquoi cette femme m’émeut autant. Peut-être parce que j’ai grandi avec ses films que je mettais en boucle à la maison: Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’Âne,… que je suis née le même jour qu’elle (oui bon Garance faut pas abuser non plus ! ) Je l’ai toujours trouvé magnifique, son allure, ce regard froid et en même temps chaleureux qu’elle renvoie me surprend toujours. Ces photos de Richard Avedon nous montrent une femme intelligente, calme mais qui sait aussi jouer de son grain de folie. Bref, je suis très admirative de cette femme.

894153.jpg

Paris, la ville lumière, accueillera ce photographe les bras ouverts afin de travailler avec des célébrités françaises, mais on aura aussi le plaisir de découvrir une sorte de ciné-roman avec Buster Keaton, Audrey Hepburn et Mel Ferrer à Paris.
La France aura une histoire particulière pour Avedon, elle lui permettra d’aller plus loin que la photographie. En effet, il développera son art photographique par d’autres formes d’art comme le texte, le magazine, la danse, le cinéma… Il se surpassera toujours et cela se ressent dans ses images. Il apprend de chaque rencontre, est en perpétuelle évolution, toujours à la recherche du plus: il ne se limite pas à la photographie de mode.

1413121011

Dans cette exposition, on pourra également observer ses recherches et son livre en collaboration avec Jacques Henry Lartigue, photographe français : The Diary of a Century en tant qu’éditeur. On découvre comment Avedon a construit ce livre.

67

Malgré ces sublimes photos, j’ai été un peu déçue de la scénographie. J’ai beaucoup aimé comment était constitué les différentes pièces avec les tirages contacts, des photos annotées, des tirages de travail, des publicités, des maquettes de livres. Mais le manque d’informations m’a un peu dérangé, nous les avons juste sur papiers, j’ai trouvé cela un peu dommage car cela nous coupe de l’exposition photo. Si quelqu’un ne connaît pas du tout Richard Avedon, je ne suis pas certaine qu’ils comprennent toute sa manière de travailler, j’ai moi même eu des difficultés à comprendre les liens entre les différentes salles ainsi que le sujet de l’exposition:  Vieux Monde – New Look .

Et vous, quel est l’art qui vous touche le plus ? Quel artiste ?

BNF
La France d’Avedon Vieux Monde New Look.
-du 18 octobre 2016 au 26 février 2017François-Mitterrand / Galerie 2-

Quai François Mauriac, 75706 Paris
01 53 79 59 59

© Garance Eyes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s